Ryanair : Victoire “à la Pyrrhus”

26/05/16 | Article Sud Ouest

Victoire “à la Pyrrhus”

François Bonneau charge la gauche. Nicole Bonnefoy réagit.

SOarticle-ryanair-260516
Ryanair en Charente. Photo : I.L.

Alors que le dénouement du litige entre Ryanair et le Département n’a jamais été aussi proche, François Bonneau relativise la portée du dédommagement effectué par la compagnie aérienne (lire notre édition d’hier), en parlant d’une “victoire à la Pyrrhus” : “Le Département récupère certes 1 million d’euros mais doit parallèlement régler une ardoise de 450 000 euros à Ryanair pour un contrat mal négocié par l’ancienne majorité, ainsi que des frais d’avocats et de conseils pour un montant de 450 000 euros, soit au total, l’équivalent de la dette que doit rembourser la compagnie aérienne à l’institution !”

Le président du Département en rajoute une couche en chargeant la gauche sur la gestion du dossier qualifié de “Berezina” : “une image dégradée et un horizon commercial plus qu’incertain : telle est la dette laissée par Michel Boutant et l’ancienne majorité socialiste”.

Allégations

Des allégations qui font bondir la sénatrice socialiste Nicole Bonnefoy. L’ancienne présidente du syndicat mixte des aéroports de Charente rappelle qu’elle avait émis, en octobre 2014, le titre de recettes à l’adresse de Ryanair pour recouvrer le million d’euros dû par la compagnie aérienne. Quelques semaines auparavant, la Commission européenne avait jugé illégales les aides publiques perçues par Ryanair.

Nicole Bonnefoy soupçonne aujourd’hui l’actuelle majorité d’avoir soldé un peu vite la procédure londonienne, celle qui condamnait le Département à payer 450 000 € à Ryanair, pour boucler le dossier au plus vite. “La droite a beau jeu de dire qu’elle ne lâche rien. Elle était prête à l’époque à céder à Ryanair et à accepter la demande d’augmentation des aides du Département, ces mêmes aides qui ont été jugées illégales. Car, au final, c’est bien à nous que la Commission européenne a donné raison”. (…) Article Sud Ouest

En savoir + :

Dossier : Syndicat Mixte des Aéroports de Charente
www.aeroport-angouleme.fr