Sénateur et Conseillère générale de la Charente

Pour un échangeur complet au Sud de Mansle et pour le désenclavement de Mansle

Pour un échangeur complet au Sud de Mansle et pour le désenclavement de Mansle

Note d'information

[ Note d'information de Nicole Bonnefoy du 13/12/11 ]

Hier après-midi, au Conseil Général, à l'invitation du Président, s'est tenue une réunion de concertation, au sujet de la création possible d'un échangeur complet au sud de Mansle, sur la commune de Maine de Boixe. Il s'agissait de compléter le demi-échangeur existant par deux bretelles coté Poitiers : une bretelle permettant de s'engager sur la RN10 en direction du nord et une bretelle pour les automobilistes arrivant du nord et désirant sortir de la RN10. [...] Lire le compte-rendu

Étaient présents, les responsables de Liséa Coséa (constructeur de la ligne L.G.V.), de la DREAL (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement), de la DIRA (Direction des Routes Atlantiques), les services des routes du Conseil Général, Monsieur le Sous Préfet de Confolens, moi même, Patrick BERTHAULT, Maire et Conseiller général, des élus de Mansle et des élus de la Communauté de Communes du Pays Manslois.

L'enjeu de cette réunion était de faire partager aux élus, le travail de recherche et de coordination technique mis en œuvre par Liséa Coséa et la DREAL, pour aboutir à une validation technique permettant la faisabilité d'un échangeur complet au sud de Mansle, sur la commune de Maine de Boixe. Les réflexions ont considérablement avancé depuis des mois et un projet clair voit le jour. Je m'en félicite car il y a encore quelques mois, l'étude même de cet échangeur complet n'était pas à l'ordre du jour des services de l’État.

Si nous en sommes là aujourd'hui, c'est parce que Liséa Coséa a besoin de cet échangeur complet pour approvisionner le chantier de la LGV et plus particulièrement la base travaux de Villognon.

En effet, le long de la ligne LGV, sont prévues des aires de stockage de matériaux. Matériaux qui arriveront par camions du nord de la Charente, par la RN 1O. En des points précis, ces camions quitteront la RN 1O pour rejoindre les aires de stockage comme par exemple, la base travaux de Villognon, point majeur de ce chantier. Liséa Coséa a donc besoin des deux bretelles complémentaires au sud de Mansle pour permettre aux camions en charge de sortir de la RN 1O et, dans le trajet retour, de s'y engager.

Les travaux qui seront fait pour les besoins de desserte sont conçus de façon à être réutilisés par l'échangeur définitif ; ce sera ainsi une anticipation et une moins value sur les travaux qui resteront à la charge de l'Etat. Je me réjouis de cette situation car ainsi, grâce à Liséa Coséa, nous pourrons obtenir l'échangeur complet que chacun appelle de ses voeux depuis des dizaines d'années.

Les camions sortant de la RN 1O, pour se rendre sur la base travaux de Villognon, emprunteraient un itinéraire qui les ferait rejoindre la RD 739 au niveau du cimetière de Mansle, en passant par la rue Paul Mairat. Ce passage dans Mansle durant dix huit mois, n'est pas sans poser de questions pour la vie des riverains concernés. Liséa Coséa garantit la sécurité, par des aménagements particuliers afin de faciliter le trafic durant cette période de dix huit mois où les camions circuleront le jour.

Par ailleurs, le Conseil général propose d'étudier le classement en route départementale de cette voie empruntée par les camions, pour en faire ensuite la nouvelle RD 739 qui ne viendrait plus jusqu'au carrefour dans le bourg de Mansle mais qui serait déviée à partir du cimetière de Mansle, pour emprunter la rue Paul Mairat et venir rejoindre l'échangeur complet à Maine de Boixe. Cette nouvelle configuration du tracé ouest de la RD 739 soulagerait complètement le trafic dans le centre de Mansle, désenclaverait complètement la commune et donnerait des possibilités d'expansion aux entreprises bordant cette route.

Ainsi nous voyons bien que :

- Liséa Coséa, la DREAL et la DIRA s'accordent pour la réalisation d'un échangeur complet au sud de Mansle
- Le Conseil général envisage un nouveau tracé de la RD 739 (à l'ouest) pour rejoindre l'échangeur, provoquant ainsi le désenclavement routier de Mansle.

Ce projet global que je défends ne peut se réaliser que si la commune de Mansle accepte le passage des camions de Liséa Coséa, pendant dix huit mois, pour l'approvisionnement de la base travaux de Villognon. Mansle n'est pas la seule commune dans cette situation. En effet, sur le trajet de la LGV d'autres communes se voient traversées par des camions approvisionnant le chantier, comme Ruffec qui a donné un avis favorable sans réserve.

À Mansle, jusqu'ici Monsieur HARMAND a refusé le passage des camions de Liséa Coséa.

Même si je peux comprendre les craintes de nuisances pour les riverains concernés, pendant une période de dix huit mois, je rappelle que le chantier de la LGV ne peut se faire sans aucun inconvénient ; qu'il nous appartient de « conditionner », de « négocier » les inconvénients.

En l'état, je considère que les inconvénients de la traversée de Mansle par la rue Paul Mairat ont trouvé des compensations par :

- la création d'un échangeur complet à Maine de Boixe
- la déviation future de Mansle, par le nouveau tracé de la RD 739 à l'ouest
- l'implantation de la base travaux puis de la base de maintenance à Villognon, sur le territoire de la Communauté de Communes.

C'est autant d'atouts majeurs pour le développement de Mansle et de son canton.

J'espère donc que la décision des élus de Mansle ira dans le bon sens. Si tel n'était pas le cas, Mansle et son territoire par voie de conséquence passeraient à côté d'une opportunité inexploitée et d'une chance que nous ne serons pas prêts de voir se reproduire de si tôt.

Pour ma part, je prendrai date, comme élue et comme citoyenne vivant sur ce territoire.

Dossier :

Dossier : Échangeur complet au sud de Mansle
Dossier : Moderniser les routes RN 10 et RN 141

En savoir + :

Diaporama du PDMI de la DREAL Poitou-Charentes

Revue de presse :

L'échangeur de Mansle sur les rails
Pont ou bretelle : Faut-il choisir ?
L'échangeur de Mansle retrouve ses bretelles
Mansle dit «non» à tout depuis 200 ans !
Mansle se prive d'un échangeur complet
L'échangeur tombe à l'eau
Des camions indésirables à Mansle
Nicole Bonnefoy persiste et signe
Michel Harmand appelle les élus à bloquer la RN 10
RN 10 : La nouvelle donne

Laissez une réponse


Note : Une fois envoyé, votre commentaire devra être validé par le modérateur.