Sénateur et Conseillère générale de la Charente

Réunion des parlementaires et collectivités concernés afin d’envisager ensemble des perspectives sur la ligne Angoulême-Limoges

comite-ligne-angouleme-limoges12/11/18 | Note d'information de Nicole Bonnefoy

Réunion des parlementaires et collectivités concernés afin d'envisager ensemble des perspectives sur la ligne Angoulême-Limoges

Le 12 novembre 2018, sous l'égide de Monsieur le Préfet de Région, un comité de concertation entre élus des collectivités et parlementaires s'est tenu au sujet des perspectives sur l'avenir de la ligne ferroviaire Angoulême-Limoges. Depuis mars 2018, plus aucun train ne circule sur la ligne Angoulême-Limoges. L'état actuel de cette ligne ne permet plus aucune circulation, la modernisation de la signalisation Angoulême/Limoges s'élève a environ 150M€. La modernisation de la ligne Angoulême-Limoges inscrite au CPER 2015-2020 ( Contrat de Plan Etat Région ) ne prévoyait que 19M€. Aussi, il me semble nécessaire de réaffecter les crédits de 120 M€ prévus pour l'électrification de la ligne Angoulême-Saintes-Royan sur la régénération complète de la ligne Angoulême-Limoges. Électrification qui ne semble pas envisageable dans les délais impartis. La réponse qualitative en terme économique et écologique pour la ligne Angoulême-Saintes-Royan sera la circulation de trains à l'hydrogène.

D'abord, c'est l'argent du contribuable et il doit aller au plus utile et urgent pour les citoyens, au regard des enjeux de développement du territoire charentais, de la Haute Vienne, et plus largement de la Région Nouvelle Aquitaine.

Ensuite si la ligne Angoulême-Saintes-Royan permet avec des trains TER rapides, économes et de qualité, d'apporter un service identique et à moindre coût que l'électrification, pourquoi s'en passer. !?

Ensuite la réaffectation de la ligne Limoges-Saintes apporte un plus indéniable à la côte Ouest (Cognac Saintes Royan ) puisqu'elle permet par exemple, à des étudiants de l'ouest de pouvoir aller se former au CFA des Métiers de Chasseneuil, ce qu'ils ne peuvent pas faire aujourd'hui, mais aussi aux habitants du Limousin de prendre le train pour rejoindre Cognac et la côte Atlantique (comme le faisaient des familles entières lorsque le train fonctionnait). C'est donc une opportunité économique indéniable pour l'Ouest Charente et la côte Atlantique. La mobilité à l'Est permet aussi, en plus du service rendu au quotidien, l'expansion à l'Ouest.

Il ne faut pas opposer l'un à l'autre mais voir la continuité des services rendus, les besoins et la complémentarité à l'heure d'une mobilité propre indispensable.

Dossier :

Vidéo : Nicole Bonnefoy interroge la ministre des transports sur les crédits nécessaires pour la régénération complète de la ligne ferroviaire Limoges-Angoulême
Note d'information : Réunion des parlementaires et collectivités concernés afin d'envisager ensemble des perspectives sur la ligne Angoulême-Limoges
Courrier : Réponse du Préfet de Région concernant la tenue urgente d'un comité de pilotage relatif à la Ligne Angoulême - Limoges
Courrier : Demande de la tenue urgente d'un comité de pilotage relatif à la Ligne Angoulême - Limoges
Courrier : Nicole Bonnefoy écrit à la Ministre des Transports au sujet de la réhabilitation de Ligne TER Angoulême-Limoges
Note d'information : Une réhabilitation de Ligne TER Angoulême-Limoges réclamée par les élus Charentais
Courrier : Organisation d’un "Comité de pilotage" SNCF Réseau-Région
Courrier : Explications et tenue immédiate d'un "Comité de pilotage" SNCF Réseau-Région
Lettre : Voeu des élus du Groupe de gauche
Courrier : Réponse du Président du Conseil Régional Aquitaine

Revue de presse :

Angoulême-Limoges : Grand Cognac propose une réaffectation des crédits
Grand-Cognac renonce à l’électrification de la ligne TER Angoulême-Royan
TER : Pas de remède miracle pour la ligne Angoulême-Limoges
Ligne TER Angoulême-Limoges : Le plaidoyer de la Charente

Laissez une réponse


Note : Une fois envoyé, votre commentaire devra être validé par le modérateur.