Sénateur et Conseillère générale de la Charente

Voeu déposé par les élus du Groupe de gauche : Engagement des territoires irrigués par la ligne SNCF Limoges-Angoulême faces aux menaces fortes qui pèsent sur cette axe ferroviaire historique et stratégique

13/03/17 | Lettre de Charente à Gauche

Voeu déposé par les élus du Groupe de gauche : Engagement des territoires irrigués par la ligne SNCF Limoges-Angoulême faces aux menaces fortes qui pèsent sur cette axe ferroviaire historique et stratégique

Considérant les risques confirmés de voir la ligne historique Limoges-Angoulême fermée durant tout l'été 2017,
Considérant que l’année dernière, déjà, la ligne avait dû être interrompue une dizaine de jours,
Considérant le manque cruel d’investissement sur cette ligne, qui conduit les TER à rouler à une vitesse comprise entre 40 et 60 kilomètres par heure sur certaines portions de voie, pénalisant grandement la qualité de service due aux usagers,Considérant que, l’été dernier, SNCF Réseau avait dû poser en urgence 5.000 traverses pour faire face à la carence des investissements qui auraient dû être effectués,
Considérant que le chiffrage mené lors des pré-études avait estimé les investissements nécessaires à une somme comprise entre 60 et 70 millions d’euros,
Considérant que les travaux annoncés par la SNCF Réseau ne concerneraient que des Opérations de signalisation pour un montant annoncé compris entre 1,5 et 2,5 millions d'euros, et non la rénovation de la voie, malgré la volonté marquée de la Région de voir l'étude structurelle de rénovation de la ligne engagée,
Considérant que 19 millions d’euros avait été fléchés dans le Contrat de Plan Etat Région pour une étude structurelle, et non sur la  signalisation,
Considérant qu’au moment même où la LGV Paris—Bordeaux est inaugurée, Angoulême devient un carrefour de connexion vers notre capitale régionale et vers notre capitale nationale,
Considérant l’enjeu fondamental que revêt cette voie historique pour la pleine intégration de toute la Charente et du Limousin à la façade atlantique et à sa nouvelle Région,
Considérant que cette ligne est un axe d’aménagement et de vie pour tous les territoires de notre bassin de vie, véritable outil contre l’enclavement et pour l’attractivité,
Considérant que cette ligne permet d’organiser les liens domicile-travail au quotidien avec les agglomérations de Limoges et d’Angoulême, et qu’elle représente d'ores-et-déjà à ce titre un facteur d’attractivité territoriale pour des personnes travaillant dans ces agglomérations et recherchant un mode de vie rural,
Considérant qu’un projet fort de réhabilitation de cette ligne permettrait de développer une stratégie misant sur le lien domicile-travail,
Considérant l’importance que revêt cette ligne pour le développement du Centre de formation d’apprentis de Chasseneuil-sur-Bonnieure dans lequel les partenaires institutionnels viennent d'investir 21 millions d’euros,
Considérant les enjeux environnementaux prioritaires qui conduisent sur nos territoires ruraux à faire du train un moyen incontournable et nécessaire pour Offrir une alternative aux véhicules individuels,
Considérant que l’on ne peut avoir d’un côté le doublement complet de la RN 141 et de l’autre une ligne ferroviaire délaissée,
Considérant globalement le manque d’investissement mis en œuvre par SNCF Réseau sur cette ligne,
Considérant la mobilisation des élus nationaux et locaux pour la défense et le développement de cet axe majeur pour l’ancrage de nos territoires ruraux dans la nouvelle carte régionale,

Le Conseil départemental de la Charente :

S’INTERROGE avec gravité sur la stratégie de SNCF Réseau concernant la ligne historique Limoges-Angoulême, SNCF Réseau refusant d’avoir une véritable politique d’investissement de long terme,

DEMANDE la réhabilitation d’urgence de cette ligne, avec les moyens nécessaires, condition fondamentale permettant d’en renforcer la fréquentation,

REJOINT l’engagement de la Région pour que SNCF Réseau mène en urgence une étude complète sur les travaux de réhabilitation à mener,

RÉCLAME une réunion urgente du comité de pilotage avec la Région, pour arrêter le plan des travaux permettant une circulation normale des trains,

RÉCLAME que l’ensemble des territoires irrigués par la ligne Limoges-Angoulême soit associé à ce comité de pilotage qui devra être rapidement organisé. A ce titre, devront y être associés les élus de notre bassin de vie, à savoir ceux de la Porte Océane du Limousin, Ouest-Limousin, Charente-Limousine, La Rochefoucauld Porte du Périgord, les élus des agglomérations de Limoges et Angoulême ainsi que ceux des Départements de la Charente et de la Haute-Vienne.

-------------

Les 18 élus du Groupe de Gauche signataires de ce vœu sont: Patrick BERTHAULT, Nicole BONNEFOY, Michel BOUTANT, Philippe BOUTY, Gérard BRUNETEAU, Michel BUISSON, Jeanine DUREPAIRE, Jeanne FILLOUX, Fabienne GODICHAUD, Maryse LAVlE-CAMBOT, Fabrice POINT, Sandrine PRÉCIGOUT, Annick RICHARD, Marie-Claude ROCHARD, Frédéric SARDIN, Thibaut SIMONIN, Jean-Michel TAMAGNA, Fatna ZIAD.

Dossier :

Courrier : Faisabilité d'une ligne dédiée de Transport en Commun en Site Propre sur l'actuelle voie ferrée Limoges Angoulême
Vidéo : Nicole Bonnefoy interroge la ministre des transports sur les crédits nécessaires pour la régénération complète de la ligne ferroviaire Limoges-Angoulême
Note d'information : Réunion des parlementaires et collectivités concernés afin d'envisager ensemble des perspectives sur la ligne Angoulême-Limoges
Courrier : Réponse du Préfet de Région concernant la tenue urgente d'un comité de pilotage relatif à la Ligne Angoulême - Limoges
Courrier : Demande de la tenue urgente d'un comité de pilotage relatif à la Ligne Angoulême - Limoges
Courrier : Nicole Bonnefoy écrit à la Ministre des Transports au sujet de la réhabilitation de Ligne TER Angoulême-Limoges
Note d'information : Une réhabilitation de Ligne TER Angoulême-Limoges réclamée par les élus Charentais
Courrier : Organisation d’un "Comité de pilotage" SNCF Réseau-Région
Courrier : Explications et tenue immédiate d'un "Comité de pilotage" SNCF Réseau-Région
Lettre : Voeu des élus du Groupe de gauche
Courrier : Réponse du Président du Conseil Régional Aquitaine

Revue de presse :

Autocars sur voie ferrée, trains sur bitume, métros ruraux… Comment sauver les petites lignes SNCF ?
Angoulême-Limoges : Grand Cognac propose une réaffectation des crédits
Grand-Cognac renonce à l’électrification de la ligne TER Angoulême-Royan
TER : Pas de remède miracle pour la ligne Angoulême-Limoges
Ligne TER Angoulême-Limoges : Le plaidoyer de la Charente

Laissez une réponse


Note : Une fois envoyé, votre commentaire devra être validé par le modérateur.