Sénateur et Conseillère générale de la Charente

La Poste : défense du service public postal – Lettre commune aux maires de Charente

La PosteLes 2 sénateurs charentais pour un engagement citoyen

 

Nicole Bonnefoy et Michel Boutant soutiennent l'action du Comité National de Défense du Service Postal en envoyant un courrier commun à tous les maires afin de faciliter le prochain vote citoyen qui se déroulera le 03 octobre prochain.

 

Lettre commune aux maires de Charente

Paris, le 22 septembre 2009

Madame, Monsieur le Maire,

Le Gouvernement multiplie, dans tous les domaines, mesures et réformes qui bousculent nos modes de vie, nos habitudes quotidiennes.

Sans remettre en cause la nécessité de certaines réformes, force est de constater que de nombreux acquis fondamentaux, obtenus de haute lutte par nos aînés, sont remis en cause.

Le service public, en particulier, est aujourd'hui dangereusement allégé voire complètement démantelé dans certains secteurs, fragilisant les institutions et les salariés, souvent profondément perturbés comme nous le constatons à France Télécom.

Le 3 octobre prochain, un référendum est organisé par le Comité National de défense du service postal afin que les citoyens se prononcent pour ou contre la privatisation de La Poste.

Nous vous invitons à faciliter cette " votation " qui a pour but d'éveiller les consciences, de susciter le débat. Les modalités de sa mise en place vous ont été transmises par le Comité (www.appelpourlaposte.fr), qui se tient à votre disposition pour tout renseignement complémentaire. Que l'on soit pour ou contre la privatisation du service postal, un engagement citoyen est nécessaire : les français doivent se saisir de cette occasion pour faire entendre leur voix face aux changements envisagés.

Supprimer des fonctionnaires, au service de la collectivité, de l'Education nationale ou de La Poste, c'est d'abord provoquer une baisse de la qualité voire la disparition de certains services mais aussi une hausse du chômage. Prises en charge médicales, gratuité de l'enseignement public, accessibilité des services postaux sont remis en cause.

S'adapter ne veut pas dire régresser. Or les usagers sont les premières victimes de cette " adaptation " qui consiste en un nivellement vers le bas des services, en une hausse des prix, qui touchent toutes les catégories sociales, les plus modestes en particulier.

Nous vous invitons donc à un geste républicain, à une action symbolique et manifeste en faveur de nos institutions et de valeurs essentielles telles que la solidarité et la liberté, jusqu'à présent garanties par notre service public, en matière. de santé, d'éducation, de transport ou de communication.

Nous vous prions d'agréer, Madame, Monsieur le Maire, l'expression de nos sentiments cordialement dévoués.

Nicole Bonnefoy et Michel Boutant

Soutenir La Poste :
www.appelpourlaposte.fr

Appel pour La Poste

À suivre:

> Défense du service public postal – Lettre commune aux maires de Charente
> Mouvement de grève à Angoulême
> www.appelpourlaposte.fr

Revue de presse:

> "Au Sénat, la droite a eu un comportement idéologique sur La Poste"
> Le débat sur la Poste consacre la mise au pas du Parlement et le mépris des Français
> Le projet de loi sur la Poste à la peine tout le week-end au Sénat
> La Poste imprivatisable ? un écran de fumée…
> La gauche sénatoriale demande un référendum au gouvernement
> Le Sénat se prépare à un affrontement sévère sur le statut de la Poste
> La gauche sénatoriale lance la bataille contre le projet de loi
> Privatisation de La Poste : retrait du projet de loi !

Laissez une réponse


Note : Une fois envoyé, votre commentaire devra être validé par le modérateur.