Sénateur et Conseillère générale de la Charente

Le Préfet de Région écrit à Nicole Bonnefoy au sujet de la tenue urgente d’un comité de pilotage relatif à la Ligne Angoulême – Limoges

29/05/18 | Courrier de réponse de Didier Lallement, Préfet de Région

Le Préfet de Région écrit à Nicole Bonnefoy au sujet de la tenue urgente d'un comité de pilotage relatif à la Ligne Angoulême - Limoges

Madame la Sénatrice,

Votre courrier du 3 mai dernier sur la situation de la ligne ferroviaire entre Limoges et Angoulême a retenu toute mon attention. L’audit du réseau ferroviaire de Nouvelle-Aquitaine financé par l’Etat, la Région et SNCF Réseau a mis en évidence la vétusté du patrimoine ferroviaire et des besoins importants de financement pour régénérer les lignes dont plusieurs sont en fin de vie. La ligne Angoulême-Limoges en fait partie. Les travaux de régénération de cette ligne sont estimés à 150 Mê, montant provisoire en l’absence d’études précises.

Afin de garantir la sécurité des usagers, SNCF réseau a mis en place, dès 2016, des ralentissements à 60 km/h sur plus de 51 km des 118 km de 1a ligne. Fin 2017, l’Etat, la Région et SNCF Réseau ont signé une convention de 3,2 M€ pour le remplacement dès 2018 de traverses entre Saillat et Limoges afin d’éviter 1a pose d’un nouveau ralentissement à 40 km/h sur cette section.

En mars 2018, SNCF Réseau a constaté de très nombreux défauts qui ont conduit à une suspension du trafic ferroviaire le l4 mars entre Angoulême et Saillat. Afin d’assurer la continuité du service, SNCF propose des autocars entre Angoulêmc et Saillat en correspondance avec les TER jusqu’à Limoges. Les temps de parcours sont actuellement d’environ 2h15 pour 1h30 par la route et 1h45 par TER en l’absence de ralentissement.

SNCF Réseau vient de présenter à l’Etat et la Région des solutions de travaux d’urgence permettant le maintien des circulations ferroviaires mais à vitesse réduite (60 km/h) dans l’attente d’une décision de régénération complète de la voie.

Compte tenu des financements disponibles au CPER et des autres opérations à engager, ces demandes nouvelles de financement devront être étudiées, en partenariat avec le conseil régional, dans le cadre de la loi d’orientation des mobilités à venir et de la révision des CPER. Je proposerai au président du conseil régional l’organisation dans les prochaines semaines d’un comité de pilotage élargi à l’ensemble des parlementaires et collectivités concernées par cette ligne ferroviaire.

Je vous prie d’agréer, Madame la Sénatrice, l’expression de mes plus respectueux hommages.

Didier LALLEMENT

Dossier :

Courrier : Réponse du Préfet de Région concernant la tenue urgente d'un comité de pilotage relatif à la Ligne Angoulême - Limoges
Courrier : Demande de la tenue urgente d'un comité de pilotage relatif à la Ligne Angoulême - Limoges
Courrier : Nicole Bonnefoy écrit à la Ministre des Transports au sujet de la réhabilitation de Ligne TER Angoulême-Limoges
Note d'information : Une réhabilitation de Ligne TER Angoulême-Limoges réclamée par les élus Charentais
Courrier : Organisation d’un "Comité de pilotage" SNCF Réseau-Région
Courrier : Explications et tenue immédiate d'un "Comité de pilotage" SNCF Réseau-Région
Lettre : Voeu des élus du Groupe de gauche
Courrier : Réponse du Président du Conseil Régional Aquitaine

Revue de presse :

Ligne TER Angoulême-Limoges : Le plaidoyer de la Charente

Laissez une réponse


Note : Une fois envoyé, votre commentaire devra être validé par le modérateur.