Sénateur et Conseillère générale de la Charente

Nicole Bonnefoy interroge M. Philippe Duron, Président du Conseil d’Orientation des Infrastructures sur le projet d’électrification de la ligne ferroviaire Angoulême Saintes Royan

07/02/18 | Intervention en Commission de Nicole Bonnefoy

Nicole Bonnefoy interroge M. Philippe Duron, Président du Conseil d'Orientation des Infrastructures sur le projet d'électrification de la ligne ferroviaire Angoulême Saintes Royan.

Nicole Bonnefoy : "Concernant la Charente, je voudrais vous interroger sur le projet d'électrification de la ligne Angoulême-Saintes-Royan.

En Basse-Saxe, on expérimente de nouveaux équipements roulants, comme le matériel bimode et surtout les trains à l'hydrogène. Si j'ai bien compris, vous suggérez de ne plus investir dans des équipements électrifiés, du XXe siècle, mais d'aller vers le XXIe siècle, avec l'hydrogène. Cette technologie est-elle suffisamment avancée et performante, pour se permettre de renoncer à l'électrification, notamment sur la ligne Angoulême-Saintes-Royan que je viens d'évoquer ? Si la qualité de service est équivalente, notamment en termes de vitesse, le recours à l'hydrogène serait effectivement moins coûteux que l'électrification.

Par voie de conséquence, qu'en est-il des CPER qui ont été signés ? Pour l'Etat et les collectivités territoriales, l'électrification de cette ligne représente 120 millions d'euros, réévalués à 180 millions. Si ce projet était abandonné, ces crédits seraient-ils maintenus en faveur des territoires concernés ? Je pense en particulier au projet de mise à deux fois deux voies de la RN 141."

Dossier :

Intervention : Nicole Bonnefoy interroge M. Philippe Duron, Président du Conseil d'Orientation des Infrastructures
Courrier : Nicole Bonnefoy écrit au Préfet de Région concernant la ligne ferroviaire Angoulême Saintes Royan
Vidéo : Audition en Commission de M. Philippe Duron, Président du Conseil d'Orientation des Infrastructures

Revue de presse :

SNCF : La Charente tient à la ligne Angoulême-Limoges

Laissez une réponse


Note : Une fois envoyé, votre commentaire devra être validé par le modérateur.