Sénateur et Conseillère générale de la Charente

La LGV, un outil au service des pôles stratégiques de développement de la grande Aquitaine

12/03/15 | Communiqué de presse de Nicole Bonnefoy

La LGV, un outil au service des pôles stratégiques de développement de la grande Aquitaine

Sur invitation de Bernard Lalande, Jean Auroux, ancien Ministre, nommé médiateur sur le dossier de la Ligne à Grande Vitesse par le Premier Ministre, est venu au Sénat Mardi 10 mars, pour échanger sur les enjeux de la LGV-SEA, pour les deux Charentes.

senat-auroux-lgv

Participaient à cette rencontre Nicole Bonnefoy, Sénatrice de Charente, Suzanne Tallard et Catherine Quéré, députées de Charente-Maritime, Michel Boutant étant excusé.

Après une présentation de la situation générale de la LGV et des problématiques particulières des territoires des deux départements, le groupe de travail s’est retrouvé unanimement sur les priorités :

L’aménagement du territoire avec le réseau ferroviaire doit répondre aux besoins du développement économique et de l’emploi. Or, comme l’a rappelé la Cour des Comptes, le cabotage réduirait à néant tout bénéfice de service et tout retour sur investissement de la LGV.

Sur un plan européen, il est stratégiquement primordial de renforcer la façade atlantique pour équilibrer le développement de l’Europe. C’est pourquoi une attention particulière est portée par le médiateur au Poitou-Charentes, lequel va en outre devenir la plus grande région de France.

La desserte de la LGV doit bien entendu faciliter la liaison Bordeaux/Paris, tout en desservant les pôles stratégiques de développement afin d’éviter une désertification économique.
Ainsi, trois nœuds stratégiques sont identifiés, au sein de la grande Aquitaine : Angoulême, Poitiers, La Rochelle. Ces trois gares devront impérativement être desservies par la LGV. Elles devront l’être en alternance sur les trois agglomérations, dans les deux sens de trajets et sur les créneaux pertinents, afin de permettre aux usagers de se rendre sur leur lieu de travail.

C’est à partir de ces gares de rattachement que devront être organisés les autres réseaux de communication. L’électrification de la ligne Angoulême/Saintes, actée au contrat de plan Etat/région va dans ce sens. D’autres secteurs méritent une attention particulière afin de rééquilibrer l’attractivité des territoires. C’est le cas notamment du sud Charente dont la RN10 est surchargée de camions, ou encore de Surgères dont la gare draine le nord du département.

L’équilibre ainsi obtenu pourrait être complété par une gare de fret ferroviaire, en lieu et place de la base de travaux qui était installée en Charente, à Villognon/Luxé. Non seulement ce site constitue une belle opportunité, aux côtés de la base de maintenance de la LGV, mais a contrario, son démantèlement coûterait près d’un million d’euros.

Signataires : Jean Auroux, Bernard Lalande, Nicole Bonnefoy, Suzanne Tallard et Catherine Quéré

Dossier :

Dossier : Base travaux de Villognon
Dossier : Chantier LGV en Charente

En savoir + :

Carte du tracé
Le projet de A à Z
Visite interactive de la ligne en 3D
www.lgv-charente.fr
www.lgv-sea-tours-bordeaux.fr
www.lgvsudeuropeatlantique.org

1 Réponses »

  1. Bonsoir Nicole,

    Le compte rendu de votre réunion de travail va dans le bon sens si les mots sont suivis d'effet.

    Pour ce qui est des arrêts dans la gare d’Angoulême (par exemple) il va de soit que le nombre des arrêts est important, mais c'est avant tout les horaires pertinants qui primeront. Les tranches horaires acceptables doivent tenir compte des heures d'embauche et de débauche des usagers qui empruntent les trains pour aller travailler sur BORDEAUX, POITIERS ou PARIS ou pour se rendre dans les aéroports de ROISSY , ORLY ou BORDEAUX pour voyages d'affaires.

    Vivre en Province n'aura de sens que si les principales villes de la Région AQUTAINE, POITOU CHARENTES et LIMOUSIN sont correctement desservies.C'est un enjeu très important pour l'avenir.
    N'oublions pas que c'est l'économie réelle qui est porteuse d'espoir et qui favorise la vie de nos régions

Laissez une réponse


Note : Une fois envoyé, votre commentaire devra être validé par le modérateur.